Obligation d emploi des travailleurs handicapés

date: 21/12/2015

L’AGEFIPH ET SES PARTENAIRES MOBILISES AUTOUR DE L’ALTERNANCE

L’Agefiph, pour mener à bien ses missions, s’est entourée de partenaires-services qui interviennent sur différents champs :
- recrutement et préparation à l’emploi avec CAP EMPLOI
- maintien dans l’emploi avec le SAMETH 
- mobilisation des entreprises avec ALTHER 

En cohérence avec les objectifs définis par l’Etat en matière de formation professionnelle, l’Agefiph a fait de l’alternance des personnes handicapées l’une de ses priorités.

A cette fin, elle a lancé un plan de développement visant notamment à renforcer les aides financières et appuis apportés aux employeurs et personnes handicapées.

Vous trouverez l’ensemble des informations à cette adresse : https://www.agefiph.fr/

Vous souhaitez embaucher en alternance une personne en situation de handicap ?
Vous avez des questions sur les dispositifs ?

 

  • Pour le sourcing, la sélection et le recrutement de candidats :
    Les acteurs de droit commun : Pôle emploi, Mission locale (jeunes de 16 à 25 ans), Cap emploi pour les demandeurs d’emploi reconnus travailleurs handicapés
     
  • Pour vous informer, conseiller et accompagner tout au long de la démarche de maintien dans l’emploi,:
    vous pouvez solliciter le SAMETH (Service d’Appui au Maintien dans l’emploi des Travailleurs Handicapés)
    Il vous aidera à analyser votre situation, en lien avec le médecin du travail, à rechercher des solutions de maintien en emploi. Il mobilise les aides techniques et financières en partenariat avec les différents acteurs.
     
  • Vous souhaitez être informé et conseillé sur votre obligation d’emploi de personnes handicapées et vous êtes une entreprise privée de 20 à 250 salariés, contactez ALTHER
    Il vous propose également de réaliser un diagnostic, d’identifier des actions réalisables et de vous accompagner dans leur mise en œuvre pour mieux répondre à votre obligation d’emploi.

 

  • Pour un accompagnement renforcé sur la recherche de contrat et la continuité du parcours :

Focus sur le DIRPHA (Dispositif d’Intégration Régional des Personnes Handicapées vers l’Apprentissage.
Ce service est financé par l’Agefiph.
Il est destiné aux personnes ayant un projet professionnel validé et dont le handicap nécessite une prise en charge particulière du fait des aménagements et adaptations à envisager en entreprise et/ou en centre de formation.

Nathalie Houssin, coordinatrice du dispositif sur la Moselle explique que le rôle du DIRPHA est réaffirmé par la création d’une ingénierie de parcours qui se fait en lien constante avec le réseau des partenaires.
- en amont de la signature du contrat : aide à la recherche du poste adéquat en fonction du profil professionnel du candidat

- pendant la période d’apprentissage : rôle de veille et de médiation en CFA comme en entreprise

- à la sortie du contrat : favoriser une insertion professionnelle durable.


Ce dispositif ne se substitue pas au droit commun mais vise à renforcer l’aide à des personnes qui ont besoin d’un accompagnement renforcé.

 


Vos interlocuteurs sur la Moselle :
 


Vos interlocuteurs sur la Meuse :  

 


CAP EMPLOI 
( 03 87 75 93 73

DIRPHA
( 03 87 75 93 72   

SAMETH  
( 03 87 75 93 71

Pyramide Est
25 La Tannerie
57070 Saint‐Julien‐Lès‐Metz

 


CAP EMPLOI
DIRPHA (Mr Dany Collet) :


AMIPH  
20 rue Ernest‐Bradfer
55000 Bar‐le‐Duc
( 03 29 70 02 35

 

SAMETH
Parc Bradfer - 7 Rue Antoine Durenne
BP 70014 - 55001 Bar le Duc Cedex
( 03 29 79 73 00

ALTHER 55-57

Site technologique St Jacques II

10 rue Alfred Kastler

54320 MAXEVILLE

( 03.83.95.35.31


 

  • HANDICOMPETENCES est un organisme créé sous l’initiative des fédérations professionnelles de Moselle.
    Il est financé par l’Agefiph et a une mission de mobilisation du monde économique (réunions d’information auprès de personnes handicapées et d’employeurs pour promouvoir des projets de recrutement en alternance, sensibilisation au handicap).
  •  
  • HANDICOMPETENCES
  • 50 place Mazelle 57000 METZ
  • Tel. 03 87 18 86 97
    handicompetences@mde57.fr

RUPTURE PENDANT LA PERIODE D’ESSAI

date: 03/09/2013

Depuis la loi de modernisation du marché du travail en 2008, lorsqu’il est mis fin à la période d’essai, un délai de prévenance doit être respecté, tant pour l’employeur que pour le salarié.

Pour rappel :

  • Si la rupture est à l’initiative de l’employeur, le salarié est prévenu dans un délai qui ne peut être inférieur à :
    • 1 mois après 3 mois de présence
    • 2 semaines après 1 mois de présence
    • 48h entre 8 jours et 1 mois de présence
    • 24h en deçà de 8 jours de présence
  • Si la rupture est à l’initiative du salarié, ce dernier doit prévenir l’employeur au moins :
    • 48h à partir de 8 jours de présence
    • 24h en deçà de 8 jours de présence

 

AIDE AU TRANSPORT DES SALARIES

date: 03/09/2013

L’article 20 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 instaure une participation de l’employeur aux frais de déplacement de ses salariés entre leur domicile et leur lieu de travail. Elle se substitue au chèque-transport. Cette participation se décompose en deux aides distinctes, l’une pour les transports en commun, l’autre pour les transports individuels.

Ce dispositif impose à l’employeur de prendre en charge 50 % du coût du titre d’abonnement des salariés aux transports en commun, sur la base des tarifs de 2ème classe, quel que soit l’effectif de l’entreprise.

 

SECURISATION DE L’EMPLOI

date: 03/09/2013

La loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi, entrée en vigueur le 17 juin dernier, prévoit la création de droits rechargeables à l’assurance chômage afin d’inciter les demandeurs d’emploi à ne pas refuser des reprises d’emploi de courtes durées et afin de préserver les droits qu’ils ont ouverts.

Elle introduit aussi la possibilité de moduler les contributions chômage en fonction de la durée des contrats de travail afin de lutter contre le recours aux contrats précaires et prévoit une exonération pour l’embauche de jeunes en contrat à durée indéterminée.

Enfin, elle offre aux entreprises confrontées à des difficultés économiques la possibilité, par la voie d’accord d’entreprise, d’aménager la durée du travail, les modalités d’organisation et de répartition du temps de travail ainsi que les rémunérations, en s’engageant en contrepartie à maintenir les emplois.

 

Panier